Paiement en 4 fois disponible à partir de 150€

Tout savoir sur les tapis d'acupression CLIMSOM ZEN

pack-d-acupression-climsom-zen-bleu

Situé aux confins de l’acupuncture, de la kinésithérapie et de la réflexologie, l’acupression est une méthode de médecine alternative pour calmer les douleurs et drainer les tissus. Les tapis d’acupression Climsom Zen, connus aussi sous le nom de « tapis de fakir », permettent de vivre cette expérience à la maison, pour un vrai moment de bien-être et de relaxation. Découvrez tous les bienfaits du tapis Climsom Zen et comment agit ce tapis d’acupression de grande qualité.

Comment fonctionne un tapis d’acupression ?

L’acupression s’est développée ces dernières années, en s’inspirant de médecines alternatives qui ont fait leur preuve. Le tapis d’acupression combine ainsi certains effets de l’acupuncture, de la réflexologie ou du massage mécanique.

C’est quoi un tapis d’acupression ?

Le tapis d’acupression, appelé aussi tapis de fakir ou tapis d’acupuncture, est un tapis muni de plusieurs milliers de picots, qui vont exercer une action mécanique quand on s’allonge dessus. Il est fait le plus souvent avec une base en coton ou similaire, sur laquelle sont fixés de manière harmonieuse et réfléchie des « points d’acupuncture » en plastique. L’efficacité de ces derniers va donc dépendre à la fois de la densité de ces picots, mais aussi de leur répartition : on considère qu’un bon tapis d’acupression doit avoir au moins 6000 pointes pour délivrer toute son efficacité.

tapis d'acupression climsom zen

Comment agit l’acupression ?

Plusieurs études ont prouvé l’efficacité de l’acupression, même si ses mécanismes exacts restent encore discutés et sujets à analyse. Il semblerait que le tapis d’acupression combine deux effets physiologiques complémentaires.

La première action est l’effet mécanique direct des picots, comme le feraient des points de pression (acupression), de réflexologie ou d’acupuncture. Il a été démontré, notamment par l’étude des courants électriques corporels, que notre corps s’organise en grands méridiens permettant le transfert des informations sensitives, et notamment les sensations douloureuses. La pression mécanique de ces points permet d’en limiter le cheminement, en favorisant un relargage d’endorphines et d’ocytocine qui contribue à un effet de bien-être et de relaxation. A la différence de l’acupuncture, le tapis d’acupression ne permet pas toutefois de cibler une activité électrique en un point donné : il a une action plus globale, par zones.

La seconde action mécanique porte non pas sur l’influx nerveux, mais sur l’appareil circulatoire. La circulation capillaire et lymphatique a en effet pour particularité d’être une circulation « passive », qui se fait par pression sur les tissus avoisinants. De la même façon que la contraction des muscles des mollets permet au sang de remonter dans les veines, la mini-contraction des tissus produite par les picots va accélérer le drainage lymphatique, et l’élimination des toxines. Cette optimisation de la circulation se rapproche des effets bénéfiques du drainage lymphatique manuel, ou du massage par palper rouler. Il s’avère particulièrement net sur certains dysfonctionnements, comme la cellulite, ou pour récupérer d’un effort sportif en éliminant plus vite les catabolites délétères pour le muscle (comme par exemple l’acide lactique responsable de crampes).

Quelles sont les indications du tapis d’acupuncture ?

Cette double action sur la douleur et le système circulatoire explique l’intérêt de l’acupression dans de nombreuses pathologies. Ce n’est évidemment pas un traitement médical tel que le définit la loi, mais c’est un traitement complémentaire qui permet de soulager des maux de manière naturelle, en complément ou pas d’un traitement médical.

Le tapis d’acupression permet ainsi de soulager les douleurs du dos ou les douleurs squelettiques, en interrompant le cercle vicieux du mal de dos caractérisé par une contraction musculaire auto-aggravante des muscles du rachis. Le tapis d’acupuncture est ainsi idéal sur les douleurs lombaires (lombalgies), les douleurs cervicales (cervicalgies) ou les douleurs de type sciatique (hernie discale chronique).

Le tapis de fakir permet aussi de soulager des douleurs de l’appareil locomoteur, comme l’arthrose, l’arthrite ou certaines formes de tendinites chroniques ou de myosites. En parallèle, l’effet relaxant et anti-stress du tapis d’acupuncture permet au patient d’être plus détendu, moins stressé et de mieux dormir en cas d’insomnies chroniques.

En jouant sur la circulation sanguine, le tapis d’acupression permet aussi de soulager des jambes lourdes ou gonflées, de diminuer l’œdème d’une cellulite des cuisses ou des fesses, d’améliorer le fonctionnement tissulaire, d’accroître la circulation veineuse sur des varices ou un syndrome des jambes sans repos, et de mieux récupérer après un effort sportif. C’est alors l’effet drainant qui joue à plein.

Comment choisir le bon tapis d’acupression ?

Il est important de bien choisir son tapis d’acupression. Des picots de mauvaise qualité ou mal répartis supprimeront en effet tout effet bénéfique mais pire, ils pourraient avoir des effets néfastes, notamment s’ils blessent la peau ou traumatisent les tissus.

picot d'acupression climsom zen

Quelle couleur choisir pour un tapis de fakir ?

La couleur du tapis peut sembler anecdotique, car les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Et pourtant ! La chromothérapie a montré combien les couleurs pouvaient influencer sur notre état général, et notre réceptivité aux stimuli externes. Les couleurs toniques comme le violet sont plutôt associés à l’énergie, alors que les teintes comme le blanc ou le bleu turquoise appellent plutôt à la relaxation et à l’esprit zen. Même si cette couleur agit évidemment de manière marginale, choisissez plutôt un tapis d’acupression dont la teinte n’est pas fonction uniquement de vos goûts, mais avant tout de l’état d’esprit vers lequel vous souhaitez tendre.

Quelle dimension choisir pour un tapis anti mal de dos ?

Inutile de choisir un tapis d’acupression immense, qui irait de vos pieds à votre tête, avec pour largeur celle de vos bras écartés ! C’est inutile. En effet, le tapis d’acupression est d’autant plus efficace que vous concentrez votre poids dessus, en exerçant et en modulant une pression correcte. Il est physiquement impossible d’exercer une telle pression sur toutes les parties du corps à la fois. Il faut donc prendre un tapis de dimension raisonnable, ayant à peu près la dimension du dos.

Quand on souhaite traiter des zones plus restreintes, comme le cou ou le dessous des genoux ou des jambes, il peut être intéressant d’associer le tapis d’acupuncture à un coussin d’acupression. La pression est ainsi plus concentrée et plus homogène, d’où un effet drainant et antalgique optimal.

Quelle matière choisir pour un tapis d’acupuncture ?

Le tapis doit être de préférence dans une matière biologique, non allergène, facile à nettoyer. Les mousses synthétiques sont en revanche à éviter. Les picots doivent être en plastique, pour ne pas être trop traumatisants tout en étant suffisamment rigides pour être efficaces. Il est alors conseillé de choisir un plastique produit avec des standards de qualité élevés, hypoallergénique, non toxique et résistant.

Quels sont les avantages du tapis Climsom Zen comme tapis d’acupression ?

Le tapis d’acupression Climsom Zen a été développé par la marque française Climsom, spécialiste du bien-être et dont l’un des co-fondateurs est médecin phlébologue.

Ce tapis fakir a privilégié un textile 100 % bio, avec une enveloppe en coton et un intérieur en fibres de coco, d’où un tapis résistant, sain pour la peau et permettant à cette dernière de bien respirer. Il comprend 210 disques de 3 cm de diamètre, pour un total de 6930 picots, garantissant une action homogène et régulière : c’est probablement ce qui explique son taux de satisfaction de 97%, 77 % des patients constatant un effet dès les premières séances.

Existant en blanc, en violet ou en turquoise, ce tapis d’acupression Climsom Zen est livré avec un manuel d’accompagnement. Il peut s’acheter seul, ou associé à un coussin d’acupression et de thermothérapie fourré de balle d’épeautre. Une version plus complète associe même acupression et magnétothérapie, avec la présence d’aimants pouvant suppléer l’action d’un magnétiseur. Le concept se rapproche alors beaucoup des mini-courants électriques de l’acupuncture.

Comment bien utiliser un tapis d’acupression ?

Un tapis comme Climsom Zen est très simple à utiliser. Il convient toutefois de respecter quelques règles pour bénéficier au mieux des bienfaits d’un tapis d’acupression performant.

Le bon usage du tapis d’acupression

Il est préférable de s’installer au sol ou sur un matelas ferme, dans un endroit calme. Pour la première utilisation, il est plus sage de protéger la peau par le port d’un tee-shirt en coton ou en maille élastique type lycra®. Mieux vaut alors une forme près du corps qu’un haut trop ample.

Il faut s’allonger de manière naturelle, en faisant légèrement pression sur la zone à traiter : il ne faut toutefois pas appuyer trop fort, au risque d’irriter la peau. Durant la première phase (5 à 15 minutes environ), l’effet massant permet de dynamiser les tissus et de calmer les douleurs. Durant la seconde phase (après 15 à 25 minutes selon les individus), l’effet relaxant et déstressant est total… avec alors le « risque » de s’endormir ! N’hésitez pas à prévoir une alarme si besoin ! Un usage quotidien de 30 à 45 minutes est alors recommandé, avec la possibilité de le faire ensuite sans tee-shirt si la peau réagit bien.

Usage spécifique du tapis d’acupression selon les indications

Pour calmer le mal de dos de manière naturelle, l’idéal est de s’allonger sur le dos et le tapis Climsom Zen durant au moins 30 minutes. De la musique ou de la méditation permettent d’atteindre plus vite l’effet relaxant, qui relâche aussi les tensions musculaires rachidiennes (effet myo-relaxant). Il est parfois intéressant de former une petite surélévation sous le tapis (avec un coussin par exemple ou un linge plié) pour que le tapis d’acupression épouse bien la forme de la colonne vertébrale, notamment le creux du bassin.

Pour supprimer la cellulite le mieux possible ou estomper la peau d’orange, il est possible de s'asseoir sur le tapis d’acupression au moins 30 mn par jour. L’effet massant des picots va aider au drainage de l’œdème, notamment sur une cellulite des fesses ou des cuisses. C’est une aide précieuse pour affiner des reliefs empâtés, en particulier quand on travaille à un bureau plusieurs heures par jour.

Pour traiter l’insomnie, le tapis d’acupression doit être utilisé au moins 30 mn avant le coucher, dans une atmosphère de pénombre et avec des exercices respiratoires. L’effet relaxant et déstressant favorise alors l’endormissement, tout en contribuant à la sécrétion de mélatonine.

Pour lutter contre les jambes lourdes, l’effet est optimal en fin de journée, en particulier si vous êtes resté longtemps en position assise ou en position debout stationnaire. Il faut placer le tapis de fakir Climsom Zen sous les membres inférieurs, en adoptant une position allongée ou semi-assise durant 20 à 30 minutes. Il peut être utile de surélever légèrement les pieds, et de terminer par une douche d’eau froide : les jambes redeviennent légères, sans sensation de lourdeur ou de gonflement des membres. Pour optimiser les bienfaits du tapis d’acupression, le geste est à faire tous les jours, en particulier l’été (ou même l’hiver en cas de chauffage au sol).

Les possibilités sont finalement tellement nombreuses, avec une incroyable sensation de bien-être, que le tapis d’acupression Climsom Zen ne vous quittera bientôt plus ! Et que son utilisation quotidienne deviendra un moment de bien-être, pour soi et pour sa santé.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,