Paiement en 4 fois disponible à partir de 150€

Fontaine à eau filtrante : une eau bonne pour la santé

Fontaine à eau filtrante : une eau bonne pour la santé

Si l’on sait tous l’importance de l’eau pour la santé, on oublie trop souvent qu’elle représente près des 2/3 du poids de tout adulte.
C’est la raison pour laquelle une eau de qualité est bonne pour la santé.
Mais pour éviter l’eau du robinet contaminée trop souvent, il n’y a qu’une solution, apprendre à filtrer son eau. C’est la raison pour laquelle la fontaine filtrante rencontre un succès grandissant de jour en jour, notamment la Fontaine Filtrante EVA.

Pourquoi l’eau est elle-bonne pour la santé ?

Des végétaux aux animaux, l’eau est le constituant majeur de tout organisme vivant.
Tous les scientifiques le disent : sans eau, il n’y a pas de vie.

L’eau, un constituant cellulaire majeur

L’eau intervient d’abord comme le constituant essentiel de tout organisme vivant, la cellule. Elle représente en effet 85 % de l’intérieur d’une cellule, ce qu’on appelle le cytosol.
En s’organisant, ces cellules forment ensuite des tissus spécialisés, dont la teneur en eau varie. Les tissus les moins riches en eau sont l’os (22 %) et les dents (10 %).
En revanche, les tissus et les organes les plus vitaux sont aussi les plus demandeurs en eau : 79 % dans le cœur et 76 % dans le cerveau.

Pour toute cellule, pour tout tissu, pour tout organe, l’absence d’eau va donc entrainer une souffrance cellulaire, source de lésions et de pathologies.

Fontaine à eau filtrante : une eau bonne pour la santé

L’eau, un fluide nécessaire à la vie

En dehors de son rôle constitutif, l’eau a deux grands rôles physiologiques, comme fluide corporel.

Elle constitue d’abord le composant majeur des fluides circulatoires, comme le sang ou la lymphe : ce sont eux qui transportent tout ce dont l’organisme a besoin, des nutriments aux hormones, des médicaments à l’oxygène. C’est une vraie de voie de communication entre tous vos organes, de manière à les faire fonctionner correctement.
Tout défaut hydrique va donc avoir une répercussion grave sur le fonctionnement global de tout l’organisme.

Mais l’eau est aussi l’élément majeur de tous les fluides excrétoires, comme la bile ou surtout les urines. Sans eau en quantité suffisante, les déchets et les toxines s’accumulent dans l’organisme. Des poisons, telle l’urée, peuvent alors altérer gravement l’état de santé, comme dans l’insuffisance rénale.
C’est pourquoi il est important de boire, pour bien éliminer.

Mais il y a évidemment une condition : ne pas boire d’eau contaminée, au risque d’amener des déchets supplémentaires.
Alors l’eau du robinet est-elle bonne pour la santé ?

Quels sont les dangers de l’eau du robinet ?

Le risque bactériologique

Le premier grand risque d’une eau contaminée est la pollution microbienne. Tous les ans, des millions de personnes dans le monde meurent pour cette raison, car leur eau n’est pas potable.
L’eau du robinet pourrait en effet véhiculer des germes dangereux, comme le choléra, la typhoïde, la leptospirose, les Escherichia…
Des micro-organismes plus bénins peuvent aussi rendre malades, comme la cryptosporidiose.

En France, ce risque est en principe jugulé et la contamination bactérienne de l’eau potable accidentelle.
Cela arrive toutefois de temps en temps, notamment après des gros orages et une contamination par des eaux usées. Cette contamination fécale entraine alors la plupart du temps une coupure temporaire de l’approvisionnement d’eau potable.

Face au risque microbien, la solution consiste le plus souvent en l’ajout de produits chlorés, dérivés de l’eau de javel.
Plus le risque microbien est important, plus l’eau va être mauvaise au goût, suite à ces produits chlorés.
Ne vous étonnez d’ailleurs pas de trouver l’eau plus chlorée ces dernières années : c’est une précaution du Plan Vigie-Pirate, pour se prémunir d’une attaque bactériologique de nature terroriste.

Le risque chimique

En France en revanche, la contamination chimique au sens large est bien plus fréquente. Ces produits peuvent être naturels, comme certains minéraux, ou autorisés, comme les produits chlorés.
L’eau du robinet est en tout cas bien loin d’être une eau pure !

• Minéraux

Plus une eau est calcaire, plus elle va être riche en carbonates de calcium et de magnésium. Si calcium et magnésium sont bons pour la santé, est-il dangereux de boire de l’eau calcaire ?
Ca dépend, car trop de calcium ou de minéraux est parfois contre-indiqué, en particulier chez des patients souffrant de calculs urinaires ou de lithiase biliaire. Il existe d’ailleurs dans le commerce des bandelettes pour tester la dureté de son eau, via son pH. N’hésitez pas à faire le test.

• Métaux lourds

Le plus fréquent et le plus dangereux dans l’eau du robinet reste sans conteste le plomb. Bien qu’une directive européenne et l’OMS imposent des taux très faibles, la France a pris du retard. Il existe encore beaucoup de vieilles canalisations en plomb, non rénovées.
Selon un rapport de l’ANSES de 2017, 3,9 % des échantillons contrôlés avaient un taux de plomb supérieur aux normes, avec de fortes disparités selon les villes.

C’est un taux relativement important et problématique, car le plomb est un poison lent : il agit sur la durée avec un mécanisme de bio-accumulation. C’est pourquoi il est très dangereux notamment chez les jeunes enfants, avec des risques de problèmes rénaux ou neurologiques.
Les spécialistes en connaissent bien les dangers : il suffit de se rappeler de l’inquiétude des autorités après l’incendie de Notre-Dame de Paris.
Comme un particulier ne peut pas faire de dosage de plomb eau du robinet, la solution la plus sage est donc de filtrer son eau.

• Pesticides et autres résidus chimiques

L’autre problème de l’eau du robinet est sa contamination par deux grands types de molécules, les pesticides (et engrais) et les résidus de médicaments.

La pollution agricole (nitrates, pesticides…) a longtemps été dénoncée, notamment dans certaines régions comme la Bretagne. Malgré les traitements, une étude alarmante de QUE CHOISIR estime en 2019 que 2 millions de consommateurs reçoivent à leur robinet une eau polluée.
Cela expliquerait par exemple qu’on retrouve de traces de glyphosate chez des consommateurs habitués du bio… mais consommant l’eau du robinet. Or pour beaucoup, ces produits ont des effets cancérigènes sur le long-terme, encore trop sous-estimés.

On sait aujourd’hui que nappes phréatiques et cours d’eau contiennent de grandes quantités de molécules chimiques, de résidus de médicaments humains ou vétérinaires, de perturbateurs endocriniens, de phtalates, de bisphénol...
Encore mal étudiés, ils ne sont pas pris en compte par les centres de traitement des eaux, donnant ainsi une eau du robinet polluée.
Là encore, les effets à terme sur la santé sont mauvais et mal pris en compte.

Comment avoir l’eau du robinet saine ?

Face à tous ces dangers, il n’y a que deux solutions :
- L’eau en bouteille, mais c’est en soi une aberration : elle est non seulement 100 fois plus chère que l’eau du robinet, mais en plus son impact environnemental est catastrophique.
- L’eau du robinet purifiée : il convient pour cela de la filtrer.

Comment bien filtrer eau du robinet ?

Compte tenu de la nature très différente des produits pouvant se retrouver dans l’eau du robinet contaminée, il n’existe pas un seul type de filtre ou d’action efficaces pour tout.

Les ultra-violets détruiront par exemple les microbes, sans aucune action sur les métaux lourds ; l’adoucisseur d’eau enlèvera le calcaire, mais pas le goût de javel ; une carafe filtrante séparera les métaux lourds, mais sans jouer sur le risque microbien.
Quelle est donc la solution pour bien purifier l’eau du robinet ?

La seule solution consiste en réalité à mettre en place plusieurs systèmes différents de filtres, comme le font les stations d’épuration pour la purification de l’eau à grande échelle.

Le principe consiste alors à utiliser des substances adsorbantes, comme les dérivés du charbon de coco : l’adsorption (à ne pas confondre avec l’absorption) est un processus physico-chimique permettant à différentes molécules de se fixer sur une substance (liaison chimique dite faible).
C’est comme une « trappe » qui va retenir les différents poisons de l’eau contaminée. Il faut bien évidemment utiliser des filtres naturels, pour ne pas rajouter des substances toxiques et nocives.

Une eau 100 % saine avec la Fontaine filtrante EVA

C’est exactement le principe d’une fontaine à eau filtrante, pour obtenir une eau saine et sans goût.

La Fontaine filtrante EVA reprend ainsi des processus physiques simples, naturels et qui ont fait leur preuve.

Par un processus naturel de gravitation, l’eau va passer à travers différents type de filtres, dont chacun joue un rôle spécifique, ultra-performant dans son domaine.

Fontaine à eau filtrante  EVA

La céramique haute densité assure essentiellement un effet antimicrobien, pour neutraliser les germes, les bactéries ou certains protozoaires parasites. Cela limite donc le risque de pathologies digestives, type gastro-entérites.

Le charbon actif, obtenu à partir de noix de coco, est une substance naturelle ayant fait ses preuves. On l’utilise en effet comme élément principal des stations d’épuration. Il adsorbe de nombreuses toxines, permettant de purifier l’eau en neutralisant de nombreux poisons chimiques.

L’argent colloïdal complète l’action germicide, avec une action sur les virus et les champignons. L’eau est alors saine.

La silice cristobalite et la zéolite agissent comme des argiles naturelles, en piégeant des toxines. C’est un principe identique à celui de la smectite, utilisée en médecine humaine pour traiter des troubles digestifs (Smecta).

Une dernière étape permet à cette eau purifiée de retraverser une corbeille de minéraux, pour se réenrichir en oligo-éléments et minéraux, aux doses adéquates et optimales pour la santé.

Avantages de la Fontaine à eau filtrante

Si l’on fait un comparatif carafe filtrante / Fontaine filtrante Eva, les résultats sont sans appel.

• Filtration : la fontaine EVA a une capacité supérieure et bien plus efficace qu’une carafe filtrante, car elle comprend plus de filtres, avec un mécanisme de gravité plus important. L’eau est donc bien mieux purifiée.

• Teneur en minéraux : alors qu’une carafe piège aussi les bons minéraux, la corbeille de minéraux de la permet de redonner à l’organisme la bonne teneur en calcium ou magnésium.

• Efficacité sur les germes : alors que les carafes filtrantes sont accusées d’être des nids à microbes, la Fontaine EVA les élimine avec son filtre céramique et son argent colloïdal.

• Aspect pratique : qui aura déjà attendu 10 mn à un repas de famille que la carafe se remplisse pour pouvoir boire comprendra que le volume de la Fontaine EVA est bien plus adapté à la vie familiale ou aux repas entre amis.

• Effet bénéfique sur la santé : une fontaine filtrante de qualité, comme la Fontaine EVA, est évidemment garantie sans bisphénol A ni le moindre produit chimique toxique.

• Coût : acheter durant un an de l’eau en bouteille pour une seule personne coûte plus cher qu’une Fontaine filtrante EVA, qui dure elle des années !

Pour éviter l’eau du robinet contaminée, et boire une eau purifiée bonne pour la santé, la fontaine filtrante s’avère donc la solution de choix. Performante et pratique, la Fontaine à eau filtrante EVA garantit ainsi à toute la famille une eau saine et bonne.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,